Nager avec des requins à Barcelone

Pour les 8 ans de mon fils, je lui ai offert son rêve depuis 4 ans : nager avec des requins. Il n’était pas chose aisée de trouver cette activité quand la destination la plus proche c’est Bangkok. Toutefois, l’année dernière, sur la devanture de l’aquarium de Barcelone, j’ai constaté que l’Espagne proposait la même activité dès 8 ans.

Parmi les gens qui m’entouraient, certains m’ont dit que j’étais folle de faire cela, que la vie de mon fils était en danger ( il ne fréquente pas la circulation parisienne pour oser dire cela ), que c’était bizarre…

A mes yeux, les rêves d’un enfant sont importants.

Mes parents n’ont pas mis beaucoup d’importance dans les miens… et j’ai toujours eu envie que mes enfants vivent leurs rêves et à défaut essayes de s’en donner les moyens.

Il veut nager avec des raies désormais donc si vous avez des idées, je suis preneuse ! Ainsi que de bons plans pour le désert de Bardenas… à pied et en transports de Paris.

Revenons à nos requins.

Pour environ 2 h à 150 euros, vous réalisez normalement un baptême de plongée et une immersion en cage dans le bassin des requins. La réalité est au dessus de tout cela.

Quand on est arrivé à 15h… on a attendu un long moment les 30 minutes qui devaient nous permettre de vivre ce grand moment. Le bureau d’informations, à droite de l’entrée était désert et à mesure que 15h40 approchait mon fils s’impatientait. Et moi, je me demandais encore comment j’allais me sortir de là si finalement c’était annulé car autant vous dire que l’aquarium était peu prolixe en informations :  » patientez « .

Finalement, un monsieur entre deux âges arrive accompagné de la manager ( à la tenue ) . Habillé simplement, il pourrait passer pour un agent de surface alors qu’en réalité il s’agit d’un des 4 plongeurs professionnels affectés au bassin des requins. Le week-end, il n’y a qu’un plongeur d’où le retard probablement.

Le métier est simple : plonger tous les jours pour vérifier l’état de l’aquarium, le nettoyer, nourrir les poissons et les requins.

Franchement, cela fait rêver !

On descend la passerelle en bois qu’on a du emprunter bien 5 fois en deux ans et après la photographie obligatoire, on tourne tout de suite à gauche. Les coulisses. Ça sent bizarre, y a pas de belles couleurs spéciales visiteurs. C’est pauvre les coulisses. Et ça ne sent pas bon.

On prend l’ascenseur et là c’est tout de suite une autre ambiance. Des tenues de plongeurs de toutes tailles, des chaussures, un bassin à l’eau bleue.

Lary nous explique en francais qu’il va falloir nous changer. Il m’explique que le petit risque d’avoir froid et qu’il est important qu’il mette le tshirt thermique et que la combinaison le colle au plus près du corps car l’eau est froide : 15 degrés.

Même si on avait donné nos mensurations lors de l’inscription, ils ne les ont pas pris en compte. Et c’est l’oeil du maquignon qui lui fait évaluer ma taille XS et celle de mon fils. Il est amusant car il s’excuse de nous  » mater  » professionnellement. Personnellement, je suis impressionnée de son jugé qui s’avérera parfait tant pour mon fils que pour moi.

Une fois dans les vestiaires, c’est un grand moment de rigolade à essayer de les enfiler. Ca colle, c’est lourd… mais très confortable, surtout les genoux. On se sent bien protégé. Une fois les chaussures mises et le bonnet, lary nous remet un masque et nous explique le fonctionnement de la respiration avec le tube.

Mon fils comprend tout de suite. Il parait si jeune dans sa tenue.

Une fois à l’eau, lary met les lests et le gilet avec la bouteille sur le dos soit environ 11 kilos pour moi. Ptitloup en aura une plus petite. Puis il me dit de mettre la tête sous l’eau et d’essayer. Ça parait anxiogène mais facile.

Puis on fait le tour du bassin sans poisson… et quand il s’occupe de Ptitloup, j’essaye seule de nager. Mais les lests me coulent au fond et entravent mes mouvements. Je me trouve gauche et maladroite. Et le fait de ne plus respirer par le nez me panique.

Mon fils me dira qu’il n’a pas aimé non plus respirer ainsi.

Finalement, lary guide Ptitloup dans la cage. Il nous explique la communication des plongeurs et que je dois pour ma part rester accroupie. La cage est ouverte sur le côté et finalement plus branlante que ce que j’imaginais. Il y a un côté très précaire à l’installation qui rappelle les vieux bateaux naufragés.

Requins et raies vous frôlent près et sous la cage de manière impressionnante. Idiotement, je passe deux ou trois fois mes doigts à travers la cage pour les toucher. Oui, mon cerveau est parti aux oubliettes. Et c’est tellement beau…

Le plus impressionnant reste quand il passe sous la cage. Le fait d’être enfermés dedans rappelle désagréablement que le requin est lui en dessous et nous tourne autour ( alors qu’en realite il rôde dans l’aquarium).

On passe un moment a les regarder évoluer.

Mon fils me fait signe que tout va bien et on observe lary de l’autre côté qui  » attire  » les requins. Y a pas d’autres mots pour décrire la manière qu’ont ces derniers de s’approcher de lui comme mes chats dans la cuisine. LOL

Je ne m’habitue toujours pas à cette manière de respirer par la bouche et je dois beaucoup me concentrer pour ne pas paniquer. Mon fils me paraît tout petit dans sa tenue.

Lary me fait signe de remonter et m’explique qu il va montrer a ptitloup le bassin. Je suis reconnaissante car ptitloup veut voir les poissons de près. Pendant un moment il va nager dans l aquarium et caresser chaque poissons a sa portée.

Puis lary le remet dans la cage et m emmène. C est magique.

J’observe émerveillée les raies près de moi, les poissons qui passent près de moi… et je repense aux films d horreur quand je vois tantôt mon corps flotter au dessus des requins tantôt en dessous. C est saisissant.

Et puis il y a ce requin plutôt fin et doré qui passe sous mon corps. Ma main le frôle caressante. J’ai caressé un requin. A peine cette pensée me traverse qu une phrase entendue un jour me revient : ce monde n est pas le mien, il ne faut pas l altérer. Mes doigts se rétractent au dessus de la queue et je laisse filer ma proie de mes pensées égoïstes.

La beauté est tout aussi belle observée sans forcément être touchée

Et vous, quel est votre plus belle expérience marine? Connaissez vous d autres spots pour des expériences aquatiques ?

Goodies offert avec un poster

Où ?

Aquarium de Barcelone

Quand ?

Tous les jours matin midi et aprem

Réservation conseillée sur internet

Quel prix ?

150 euros

Quels requins ?

Cacharias taurus

Carcharhinus plumbeus

Echeneis naucrates

Ainsi que raies, murènes blanches, oblada melanura

Sécurité :

  • Attention à l’hypothermie : il est important de donner une source de sucre à votre enfant avant et après avoir plongé ainsi que de l’hydrater.
  • La croissance alvéolaire se termine vers 8 ans ce qui explique qu’avant 8 ans la plongée reste dangereuse pour l enfant.
  • Ne prenez pas l’avion après avoir plongé : une réflexion plus poussée ici

Article connexe :

Nager avec des requins en thaïlande

Film à voir :

Instinct de survie : excellent film contemplatif sur les requins. Une jeune femme essaye d’affronter la mort de sa mère en se rendant sur la plage où celle ci surfait. En milieu d’après-midi, elle aperçoit une baleine morte…

Ayan

1 réflexion sur « Nager avec des requins à Barcelone »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close